dixhuitjuilletdeuxmillequatre précédé de Nuit, penser

Roger Des Roches


Des_Roches_Dixhuitjuillet_Territoires_72dpi

ISBN: 978-2-89419-651-9
ISBN: 978-2-89419-697-7 (epub)
ISBN: 978-2-89419-696-0 (pdf)

POur dixhuitjuilletdeuxmillequatre

FINALISTE, PRIX DES LECTEURS DU MARCHÉ DE LA POÉSIE DE MONTRÉAL, 2009

PRIX DE POÉSIE TERRASSES SAINT-SULPICE DE LA REVUE ESTUAIRE, 2008

FINALISTE, PRIX ALAIN-GRANDBOIS, 2008

PRIX CHASSE-SPLEEN DE POÉSIE, 2008

Pour Nuit, penser

FINALISTE, PRIX DE POÉSIE TERRASSES SAINT-SULPICE DE LA REVUE ESTUAIRE, 2001

GRAND PRIX DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA POÉSIE, 2001

FINALISTE, PRIX ALAIN-GRANDBOIS, 2002

FINALISTE, GRAND PRIX DU LIVRE DE MONTRÉAL, 2001


 

AU SUJET DE  NUIT, PENSER

Nuit, penser se plaît à convaincre que «tout se dit». Un temps fort dans l’œuvre tranchante de Roger Des Roches.

David Cantin, Le Devoir

Petits poèmes pour rêver, mais un rêve sans évasion, sans consolation: juste le rêve de vivre, à mots couverts, en toute intelligence.

Roger Des Roches montre une constance admirable dans l’invention d’une poésie de pointe.

André Brochu, Voix et images

 

CONSULTER LA PAGE DE L’ÉDITION ORIGINALE

AU SUJET DE DIXHUITJUILLETDEUXMILLEQUATRE

Dix-huit juillet deux mille quatre: la mère disparaît, «Maman-la-douleur» laissant ainsi fils et poète dans le vide.

Aucune trace de misérabilisme, d’apitoiement, de lyrisme larmoyant: nous sommes pris dans les rapides et le «souffle soufflé» d’une écriture grave de haute teneur.

Benoit Jutras, Voir

Le livre est magnifique à tout point de vue.

Hugues Corriveau, Le Devoir

 

CONSULTER LA PAGE DE L’ÉDITION ORIGINALE

Coll. «Territoires», n° 28

[2008, 2001] 2019, 112 p.