Signets et autres poèmes

Choix et présentation de Dominique Robert

Jean Aubert Loranger


ISBN: 978-2-89419-181-1

ISBN: 978-2-89419-181-1

Jean Aubert Loranger, s’il s’inspire du réalisme renouvelé de l’unanimisme, n’écrit pas l’histoire d’un humanisme réformé. Le regard qu’il porte sur la rue ou la foule est trop pessimiste et solitaire pour être unanimiste de cette façon. L’approche poétique de Loranger est plus subjective ou formelle. Son approche, on l’appelle «empirisme psychologique», et il arrive par ce moyen à faire mieux qu’imiter le style unanimiste: il arrive à saisir le paradigme le plus novateur de son époque, au point de mener la poésie jusqu’aux portes du surréalisme.

Dans le Montréal culturel des années 1920, cette démarche poétique est singulière et porteuse de signes d’un renouvellement des formes poétiques. Entre le symbolisme de Nelligan et le vers-librisme de Saint-Denys Garneau, l’écriture dépouillée, elliptique de Jean Aubert Loranger, marque de ses «signets» le passage vers une modernité, «Le commencement aussi, / De quelque chose…»

 

Coll. «Five o’clock», n° 11

2001, 120 p., ill.