Les esclaves

Jean-Yves Soucy


 ISBN: 978-2-89272-037-2

ISBN: 978-2-89272-037-2

Qui, de la dominatrice ou de l’homme ligoté à ses pieds, est l’esclave de l’autre? Dans les miroirs qui tapissent les murs d’un «donjon», le rituel amoureux de l’autorité et de la soumission se poursuit entre un homme et une femme. L’on ne saurait dire si c’est l’exercice du pouvoir qui engendre ici la sujétion ou l’acte de servilité qui invente le geste de la domination. Mais c’est bien l’ambigüité des rapports humains que questionne la nouvelle Les esclaves.

Dans ce texte aux lueurs marines, à l’odeur de cuir fauve, aux sonorités de chaînes chromées, Jean-Yves Soucy mêle intimement une fiction sur le pouvoir et une réflexion sur les rôles de maître et d’esclave. Il nous introduit de plain-pied dans l’atmosphère brûlante d’une séance de domination pour nous ramener, à la toute fin, derrière le rideau de scène, dans les coulisses du théâtre où le scénario fut froidement découpé.

Et s’il en allait ainsi pour chaque individu qui détermine à priori les limites de sa liberté et de son asservissement face à la Norme ou à l’Ordre pour «payer» son droit à la jouissance? Morale, religion, idéologie, voici d’autres facettes où le sujet divisé entre le plaisir et l’angoisse cherche en fait un équilibre entre son désir de défier la loi et celui de la déifier.

 

Les herbes rouges, n° 158

1987, 56 p.