L’errance amoureuse

Jean-Pierre Guay


ISBN: 978-2-89419-336-5

ISBN: 978-2-89419-336-5

Voici le livre de bord de la fin qui approche. Pas à pas, un homme décide s’il va mourir de ce qu’il est malade ou de ce qu’il est vivant. Dans la chronique qu’il raconte, il a rarement été aussi seul, souffrant. Il erre parmi les débris de démolition de ce qui faisait hier encore la beauté de sa haute ville, accompagné d’un dieu tutélaire, son «guide silencieux de l’indicible». Le néant menace tellement que le moindre signe de vie est élevé jusqu’à la poésie: «C’est un brin d’herbe il est comme toi.»

L’errance amoureuse est un recueil bouleversant d’authenticité. À sa lecture, on plaint le destin tragique de Jean-Pierre Guay, mais on salue le parcours d’un des auteurs les plus singuliers du Québec. Fidèle au genre qu’il n’a jamais cessé de pratiquer, il mène le journal intime à l’invention poétique: le journal-poème que le lecteur découvre ici.

Avec ce livre final, qu’on juge de la puissance des mots, capables de changer la difficulté d’être en courage de vivre: «Le manteau est lourd il m’a été donné / là où il y avait un préau / au-dessus de l’abîme / son nom faisait comme un cours d’eau / son manteau d’automne et de printemps / j’essaierai de le porter.»

 

2012, 184 p.