Imaginaires surréalistes

POÉSIE 1946-1960

Les sables du rêve, Les aurores fulminantes, Osmonde, Objets de la nuit, Poèmes, Les poèmes de la sommeillante, Éveil de l’œil, La duègne accroupie

Thérèse Renaud, Suzanne Meloche, Jean-Paul Martino, gilles Groulx, Micheline Sainte-Marie, Michèle Drouin
postface de François Charron


ISBN: 978-2-89419-143-9

ISBN: 978-2-89419-143-9

Oui, nous marcherons sur Les sables du rêve (Thérèse Renaud). Oui, nous contemplerons Les aurores fulminantes (Suzanne Meloche). Et plus tard encore, oui, nous laisserons s’épanouir La duègne accroupie (Michèle Drouin), Les poèmes de la Sommeillante ou Éveil de l’œil (Micheline Sainte-Marie). Et au plus près du terrible, oui, nous saluerons l’Osmonde en déterrant les Objets de la nuit (Jean-Paul Martino). Décidés, sans armure, nous nous exposerons aux exigences du présent, nous questionnerons ce lieu propre du langage qui soutient le mariage inconscient de l’aversion et de la jouissance. Nous nous glisserons dans la faille des mots, des Poèmes (Gilles Groulx), pour mettre à l’épreuve les mystifications du sens unitaire et déroger à la religiosité de la raison totalisante.

Extrait de la postface de François Charron

 

Coll. «Enthousiasme», n° 9

2001, 392 p.