Huis clos entre jeunes filles

France Théoret


ISBN: 978-2-89419-169-9

ISBN: 978-2-89419-169-9

finaliste, Gand Prix de la Ville de Montréal, 2000

finaliste, prix Ringuet, 2000


La narratrice de Huis clos entre jeunes filles travaille dans un bureau de la Ville. Elle reçoit un jour une lettre qui, en lui rappelant son passé, lui permet de faire le point sur sa vie.

Nous nous retrouvons avec elle dans les années cinquante. Elle a seize ans, vit hors de Montréal et se destine à l’enseignement. Elle espère que le contact avec ses nouvelles camarades de pensionnat abolira son insociabilité et qu’elle connaîtra une amitié qui l’aidera à s’échapper de cette introspection qui la confine au mutisme. Elle croit à l’avenir. L’amitié avec Yolande, une camarade plus âgée qu’elle et qui semble libérée des tabous et de la censure, renforce son désir de fuir la vacuité et le vide qui la menacent. Toute solitude est bonne pourvu qu’elle soit partagée, se dit-elle.

Dans ce roman sur les rapports avec autrui, France Théoret raconte avec intensité et une grande finesse d’observation les turbulences intérieures d’une adolescente qui cherche à exister totalement pour elle et pour les autres, et qui trouvera cet espace nécessaire à l’épanouissement de sa solitude.



2000, 140 p.

 


Traduction

  • Girls closed in, traduit en anglais par Luise von Flotow, Toronto, Guernica Editions, 2005