C. H. S. suivi de Sepsis

Christian Lapointe


ISBN: 978-2-89419-393-8 ISBN: 978-2-89419-400-3 (epub)  ISBN: 978-2-89419-401-0 (pdf)

ISBN: 978-2-89419-393-8
ISBN: 978-2-89419-400-3 (epub) 
ISBN: 978-2-89419-401-0 (pdf)

«Entrer dans l’univers de Christian Lapointe demande du courage. Dans son théâtre, les acteurs et les spectateurs sont invités à prendre part à une cérémonie dangereuse, à une expérience hors du commun qui se situe entre la prise d’otage et l’envoûtement. Les figures théâtrales semblent évoluer entre la vie et la mort, dans «cet entre-deux où les rêves sont peut-être réels et où la réalité se révèle parfois onirique», scandera l’homme incendié dans C. H. S.
«Avec cette première œuvre, le ton est donné et Lapointe met en place les fondements d’un langage théâtral fécond qui sera développé durant tout son "Cycle de la disparition". En effet, dans cette production fondatrice qui dépeint les tourments d’un suicidé de la société, on découvre les thèmes qui jalonneront ses autres propositions dramaturgiques. Les significations qui traversent le texte poétique, bien entendu, restent ouvertes et elles impliquent divers niveaux d’interprétation qui oscillent entre le constat social, le questionnement philosophique et le manifeste artistique. Si, de toute façon, l’on meurt, Lapointe posera constamment la même question: comment vivre ensemble ici et maintenant?»

Sylvio Arriola
extrait de la postface «L’acteur immobile, de C. H. S. à Sepsis»

C. H. S. inaugure le «Cycle de la disparition» que Christian Lapointe a poursuivi avec Anky ou La fuite / Opéra du désordre et Trans(e), puis clos avec Sepsis


Coll. «scène_s», n° 6

2014, 120 p.