ISBN: 978-2-89419-303-7

ISBN: 978-2-89419-303-7

« Dès la première réplique, le sol du discours se dérobe, le texte s’ouvre sur une ligne de faille, et advient abruptement… quoi? Un rêve ou un cauchemar? Une expérience traumatique réelle ou une projection fantasmatique? Dès lors, Lapointe se positionne dans une zone extrême, interdite, dans une joute oratoire barbare, dans un poignant enchaînement de paroles crues. Par le corps, dans le corps et avec le corps, il nous laisse entendre la dispute d’un sujet déchu avec son “Autre”. Il expose en temps réel le duel d’un être avec lui-même. Il laisse cet être se confier, afin de faire émerger le sens de son expérience, de ses actions. Quelle instance existentielle peut légitimer ce désir de se soumettre à une épreuve absolue, de démembrer son corps avec un couteau, d’arracher ses yeux, ses oreilles, sa langue, et de disparaître pour devenir un(e) “Autre” ?»

Hanna Abd El Nour
extrait de la postface «Théâtre en feu»

Trans(e) appartient au «Cycle de la disparition» que Christian Lapointe a inauguré avec C.H.S. et poursuivi avec Anky ou La fuite / Opéra du désordre.

Coll. «scène_s», n° 1

2010, 80 p.