À la hauteur de Grand Central Station je me suis assise et j’ai pleuré 

Préface de Brigid Brophy 

Elizabeth Smart
Traduit de l’anglais par Hélène Filion


Smart_grand_central_72dpi

ISBN: 978-2-89419-722-6
ISBN: 978-2-89419-724-0 (epub)
ISBN: 978-2-89419-723-3 (pdf)

«C’est en 1945 que Smart publie À la hauteur de Grand Central Station je me suis assise et j’ai pleuré, récit-poème bref et incantatoire qui met en scène l’éternel triangle: l’amant adoré, la femme délaissée et la maîtresse qui exulte, souffre et, surtout, écrit. 

Chaque génération éprouve, semble-t-il, le besoin de revenir à cette femme difficile, ardente, exemplaire et seule.»

Lori Saint-Martin, Le Devoir 

 

«Qui aurait pu croire que le langage pourrait arriver à de tels sommets? Qui aurait cru que des grognements feraient renaître ainsi le miracle du monde?» 

Yann Martel, 101 lettres à un premier ministre 

 

«Je ne crois pas qu’on ait jamais exprimé plus fortement la grandeur et la déchéance de l’amour, de l’ivresse des sens jusqu’à ses ultimes conséquences biologiques et sociales.» 

Louis Hamelin, Le Devoir 

 

CONSULTER LA PAGE DE L’ÉDITION ORIGINALE – ÉPUISÉE

Coll. «Territoires», n° 33

2020, 136 p.