Théorie de la crise

Frédéric Marcotte


ISBN: 978-2-89419-316-7

ISBN: 978-2-89419-316-7

Théorie de la crise raconte le début de l’âge adulte, quand beaucoup délaissent leurs amis pour la vie en couple. Mais c’est aussi durant cette période que certains entrent dans la solitude, celle des grands travaux de la carrière universitaire, ou de l’étude profonde qui amène un esprit critique par rapport au monde et à l’histoire. À ce moment-là, le poète prend conscience de la grandeur de l’homme en possession de toutes ses facultés, mais souvent de sa propre petitesse, alors qu’il traîne son existence parmi les milliards d’autres mortels qui se demandent: à quoi bon? 

C’est pourquoi ce livre possède un arrière-goût aigre. Mais des fulgurations poétiques l’émaillent. Cette amertume signale la fragilité de la vie, mais aussi la puissance d’un homme seul qui se révolte. Le poète est un révolté qui décide de fracasser le moule qui le confine et le façonne. 

Les textes de ce livre tantôt parlent lentement, tantôt se mettent à hurler, pour se résoudre dans une fin qui frôle l’accalmie. Oui, la dernière partie, à son point culminant, cherche querelle aux dieux. Ensuite, le poète, ayant déversé sa bile, est prêt à entreprendre un dialogue avec eux. Par-delà le temps, visant tous les peuples de solitaires qui viendront se poser des questions par la suite, il parle comme seule une âme peut parler: en vocables inventés pour aider l’autre à voir autrement. 

F. M.

 

2011, 172 p.