Nous serons sans voix

Benoit Jutras


ISBN: 978-2-89419-324-2

ISBN: 978-2-89419-324-2

prix Émile-Nelligan, 2002

finaliste, Prix littéraires du Gouverneur général, 2003

finaliste, prix Alain-Grandbois, 2003

finaliste, prix Jacqueline-Déry-Mochon, 2003


C’est une plainte aux racines profondes mêlée de jazz, de rock’n’roll et de désespérance sur fond d’Amérique «où les maisons s’envolent». Cette poésie narrative sonde avec une «patience éblouie» les espaces intérieurs et la déroute d’une angoisse au bord du vide. Et c’est la force singulière de cette écriture à la fois sensible et directe que de nous introduire aux images contrastées de cette traversée du désert.

Claude Beausoleil, La Presse

Ces poèmes sont des alarmes vivantes, des alarmes parlantes, qu’on entend sonner en douceur au beau milieu de la nuit, où l’on continue de rêver en plein cauchemar, de reposer au creux de ces insomnies. Le paradoxe du livre est là: il parle de peines avec un calme qui ressemble à la joie.

Pierre Ouellet, Spirale

Il y a dans Nous serons sans voix un ton, une justesse dans l’expression et une manière de dire les plus petites choses qu’elles soient grandioses ou catastrophiques qui ne manquent pas de nous ramener à la trivialité de l’existence.

Roger Chamberland, Québec français


Coll. «Territoires», n° 16

[2002] 2012, 82 p.