Michèle Drouin


Photo: Les Herbes rouges

Photo: Les Herbes rouges

 

Peintre et poète née à Giffard le 9 septembre 1933, Michèle Drouin étudie à l’institut Roc-Amadour de Québec et au collège des Ursulines. En 1951, elle s’inscrit à l’École des beaux-arts de Québec et obtient son diplôme en 1955. C’est en 1957 que Michèle Drouin s’installe à Montréal.  Elle publie La Duègne accroupie en 1959. Après un séjour en France et en Espagne (1961-1962), elle enseigne les arts plastiques à la C.É.C.M. de 1965 à 1973.  Elle obtient un baccalauréat ès arts de l’Université du Québec à Montréal en 1966 et une maîtrise de l’Université Concordia en 1973. Michèle Drouin collabore à de nombreux périodiques spécialisés, dont Visions, Forces, Atelier et Investigart. Boursière à plus d’une reprise, Michèle Drouin expose ses œuvres dans plusieurs galeries et musées au Canada et à l’étranger. Son travail fait partie de nombreuses collections publiques et privées. En 1985, elle fait paraître aux Éditions de l’Obsidienne son second recueil de poèmes, Enfant aubépine. Michèle Drouin est membre de l’Académie Royale des Arts du Canada.

Livres

poésie

essai

  • «Cette moi ancienne», 20 ans, n° 168-169, 1988, p. 52-54