L’ADN des fusils

Corinne Chevarier


 ISBN:    
 
 96 
       
 Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 FR 
 X-NONE 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
       
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
      /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:12.0pt;
	font-family:Calibri;
	mso-ascii-font-family:Calibri;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Calibri;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;
	mso-fareast-language:EN-US;}   978-2-89419-580-2 ISBN: 978-2-89419-581-9 (epub) ISBN: 978-2-89419-582-6 (pdf)

ISBN: 978-2-89419-580-2
ISBN: 978-2-89419-581-9 (epub)
ISBN: 978-2-89419-582-6 (pdf)

L’histoire enseigne que des hommes sont prêts à tout pour dominer. Que d’autres trouvent la force de résister à la plus odieuse tyrannie. Jusqu’où l’homme est-il prêt à aller pour survivre ou pour être du côté du plus fort? Comment fait un captif pour ne pas désespérer de l’insupportable? S’il réchappe de l’enfer, saura-t-il revenir à la vie? L’horreur a inscrit sa marque profonde, changé le cours normal des choses, pour lui et pour ceux qui lui succèdent: «Un tunnel se creuse / cylindre imprévisible / il n’y a plus que toi au fond de ma carcasse / tu es là Rawa-Ruska / j’ai trop peur je n’ai donc rien à craindre / les suivants te porteront sans te voir».

Corinne Chevarier parcourt camps de concentration et camps de représailles, à la recherche de ce qu’a vécu son grand-père, survivant de Rawa-Ruska (Stalag 325), surnommé par Winston Churchill «le camp de la goutte d’eau et de la mort lente».

 

2017, 74 p.