ISBN: 978-2-89419-271-9

ISBN: 978-2-89419-271-9

Quand Jacques et Claire se sont séparés, Jacques a perdu la notion du temps. Une bonne partie de sa réalité a disparu. La mémoire en premier.

Jacques, qui désirait recommencer sa vie à zéro, ne s’en formalisait pas trop. Il redécouvrait la ville sous un œil neuf. Mais il revoyait Claire à chaque coin de rue. Et ses nombreuses apparitions tournaient à l’obsession.

Ce ne devait pas être le seul phénomène imprévu causé par la séparation. Une autre séparation plus étrange encore s’était produite. Et un être très dangereux et très violent était maintenant en fuite…

Louis-Philippe Hébert a voulu que La séparation soit un roman expiatoire comme seul peut l’être un roman noir. L’écrivain y explore avec ses lecteurs une ville décadente qui se dresse, indifférente et cruelle, entre le besoin d’aimer et le désir d’être aimé.

 

2007, 328 p.