ISBN: 978-2-89419-285-6

ISBN: 978-2-89419-285-6

C’est aux abords de la représentation, «sur le seuil du regard», que nous mène La peinture.

Reprenant à son compte la célèbre formule d’Horace, «un poème est comme un tableau», Stéphane D’Amour entre en correspondance avec une centaine de tableaux de maîtres d’hier et d’aujourd’hui.

Avec la touche naturaliste qui le caractérise dès son premier recueil, L’île, le poète redonne à «la solitude que l’espace étend» sur le paysage «le sens de la rêverie» et les «couleurs jusqu’à la flamme» qu’ont en partage la peinture et la poésie.

 

2008, 156 p.